WHY WOMEN

Why Women Project/ KUBER’IKI UMUKENYEZI?

Au Burundi, l’accès à la terre est très inégal entre les hommes et les femmes. Selon le recensement général de la population et de l’habitat de 2018, sur 80,2% des propriétaires fonciers au Burundi, 72,5 % sont des hommes et 7,7% des femmes. Cela se comprend aisément car en droit coutumier burundais les filles n’héritent pas. Autrement dit l’héritage revient, par tradition, aux garçons. 

Why Women Project/ KUBER’IKI UKENYEZI KUBERIKI?

Vu que la pauvreté au Burundi garde un visage féminin, les taux de pauvreté, de chômage et d’analphabétisme restent plus élevés particulièrement chez les femmes et les filles.

Théorie de changement social

Les pays qui ne reconnaissent pas le droit des femmes de posséder ou d’hériter des biens les privent des moyens d’améliorer leur vie ; en conséquence, ces pays perdent la valeur que ces femmes pourraient apporter à l’économie.

Le CDE Great Lakes à travers Why Women Project, s’engage à influencer la mise en place d’une loi qui reconnaisse le droit des femmes d’hériter la terre

Au Burundi, l’accès à la terre est très inégal entre les hommes et les femmes. Selon le recensement général de la population et de l’habitat de 2018, sur 80,2% des propriétaires fonciers au Burundi, 72,5 % sont des hommes et 7,7% des femmes.

Nos analyses

Expropriation : l’une des étiologies des conflits fonciers

La sécurisation des actifs féminins et l’expansion de leurs opportunités économiques sont essentielles pour la prospérité et la paix. Cependant, certaines mesures comme l’expropriation menacent ces aspects au détriment des droits fonciers des femmes qui pourtant...

Litiges fonciers : l’interminable lutte des femmes pour leurs droits

Les conflits familiaux liés à l'accès à l'héritage foncier continuent de déchirer les familles et la communauté burundaise, entraînant la violation des droits les plus élémentaires des femmes. Partant du cas de Sophie Inamahoro et de ces neuf sœurs qui ont subi les...

Certification foncière : remède aux violences faites aux femmes

La violence à l’égard des femmes est une forme de discrimination, une violation des droits fondamentaux. Alors que l’inégalité d’accès à la terre est souvent une des causes de ses violences basées sur le genre, notre collègue Franck Arnaud Ndorukwigira propose...

Muyinga : certifier la propriété foncière remet à la femme son droit

Pour bénéficier de ses droits fonciers, le propriétaire doit disposer d’un certificat de sa propriété. C’est l’une des solutions préconisées par le projet Why Women pour remédier aux lacunes du droit foncier des femmes au Burundi. Notre collègue Franck Arnaud...

Révision du Code des Personnes et de la Famille : Why women impacte et influence

Du 13 au 14 avril 2023, un atelier de deux jours a réuni les membres du ministère des Droits de la Personne Humaine et du Genre pour finaliser l’avant-projet de la Stratégie Nationale de Protection de la Famille. Après des décennies à attendre la révision du texte...

Révision du code de procédure civile : Why women fait une bonne percée

Un nouveau code de procédure civile a été adopté au Burundi, le 28 avril 2023. L’ancien code, régi par la loi n°1/10 du 13 mai 2004, présentait des entraves à l'accès à la justice, surtout pour la femme. Pour notre collègue Janvier Cishahayo, le nouveau code est une...

Why Women : enfin une jurisprudence foncière

Le 15 décembre 2022, une collection d’arrêts fonciers qualifiée de « modèles » dans la « Revue de jurisprudence de la Cour suprême du Burundi », Tome 5, a été publié par la cour suprême du Burundi. Un impact du projet Why Women qui garantit le droit foncier des...

Sécurisation des droits fonciers des femmes : trois contraintes à lever

L’enregistrement des terres est un outil pour combattre et réduire l’insécurité juridique des droits fonciers. Malheureusement, au Burundi,le pourcentage des femmespar rapport aux hommes ayant accès aux services fonciers communaux pour sécuriser leurs droits fonciers,...

L’accès de la Burundaise au droit foncier : cinq barrières judiciaires à surmonter

D’après le projet Why women du CDE, l’instance judiciaire est un rempart pour l’acquisition et la sauvegarde des droits fonciers des femmes. Malheureusement, le taux des femmes qui saisissent les tribunaux pour défendre leurs droits fonciers est encore faible. Notre...

Droit foncier Vs Conseil des notables collinaires : vers une justice de proximité pour les femmes ?

Le 23 janvier 2021, la loi n°1/03 portant complément des dispositions du code de procédure civile relative à la reinstitution du conseil des notables collinaires a été promulguée. Pour notre collègue Franck Arnaud Ndorukwigira, c’est un grand impact pour les femmes...

ÉVÉNEMENTS/ACTIVITÉS